EXPOSITION PARADIS D’OISEAUX — 13 Avril 2019

L’École des Arts Joailliers présente, du 15 mai au 13 juillet, « Paradis d’Oiseaux », une exposition originale regroupant une sélection de broches emblématiques issues de deux collections privées et des fonds patrimoniaux de la Maison Van Cleef & Arpels. Ces broches, que l’École des Arts Joailliers propose d’exposer en un « paradis d’oiseaux », font écho à l’essor d’un goût pour la représentation de l’oiseau, créature délicate, vive et pure, qui fait le lien entre le ciel et la terre. Elles dialoguent avec des oeuvres patrimoniales prêtées exceptionnellement par le Muséum national d’Histoire naturelle, le Musée des Arts Décoratifs et le Musée national de céramique de Sèvres.
 


Les Paradis d’Oiseaux
La multiplication des oiseaux dans la joaillerie à partir de la fin du XIXe siècle s’inscrit dans le goût pour un naturalisme décoratif qui envahit les intérieurs. Au sein des collections de naturalia constituées par des amateurs d’histoire naturelle figurent en bonne place des montages artistiques intégrant des spécimens naturalisés appelés paradis d’oiseaux.

Symptomatique d’un goût pour le romantisme, la curiosité et le voyage, portée par l’enrichissement des connaissances diffusées par des ouvrages ornithologiques richement illustrés, la création joaillière dénote un regard de plus en plus averti sur la diversité, la morphologie et le comportement des oiseaux, qui permet aux bijoux de se prêter à toutes les audaces stylistiques tout en conservant l’allure et la beauté propre à l’animal.




L’exposition
L’exposition proposera un parcours entre ciel et terre, recréant l’abondance d’oiseaux qui caractérise le paradis dans les arts. Elle mettra en regard des broches d’oiseaux emblématiques, créées notamment par Baugrand, Cartier, Mauboussin, Mellerio, Rouvenat, Sterlé et Van Cleef & Arpels, et des œuvres provenant de prestigieuses collections publiques représentant l’oiseau terrestre, sur la branche et en vol, interprété en peinture, dessin, gravure ou encore porcelaine.
Les pièces sélectionnées offriront au visiteur un parcours dans la création joaillière et les arts en général, qui mettra en lumière le travail de l’artiste au service de la représentation du corps, du plumage ou du mouvement de l’oiseau, entre naturalisme et stylisation, entre fidélité à la nature et audace formelle, entre réalisme et symbole.
 




Commissariat scientifique
Le commissariat scientifique de l’exposition est assuré par Joëlle Garcia, Chef du service Diffusion et médiation des savoirs pour les bibliothèques du Muséum national d’Histoire naturelle, et Marion Schaack-Millet, Coordinatrice scientifique pour la ville de Versailles.

Catalogue
L’exposition est accompagnée d’un catalogue, sous la direction de Guillaume Glorieux, Directeur de l’enseignement et de la recherche de L’École des Arts Joailliers.

 

Du 15 mai au 13 juillet 2019
Entrée libre du lundi au samedi de 12h à 19h

L’ÉCOLE DES ARTS JOAILLIERS
31, rue Danielle Casanova, 75001 Paris

L'exposition sera fermée au public le jeudi 30 mai.  

 

 

Les coulisses de l’exposition

Venez découvrir l’exposition dans des conditions privilégiées !
L’École vous propose 4 visites de l’exposition assurées par des experts – auteurs du catalogue – en dehors des heures d’ouverture au public, pour un contact exclusif avec les œuvres.
Ces visites privilégiées seront suivies d’un échange avec l’expert en salle de cours, autour d’une thématique spécifique.

4 dates prévues :

  • Le lundi 27 mai, de 11h à 13h : « L’oiseau, objet artistique », avec Marion Millet, co-curatrice de l’exposition et coordinatrice scientifique pour la Ville de Versailles
  • Le jeudi 13 juin, de 11h à 13h : « La séduction des oiseaux : représentations artistiques, figures artificielles », avec Catherine Cardinal, professeur des universités
  • ​​​Le vendredi 28 juin, de 11h à 13h : « De la nature au bijou », avec Joëlle Garcia, co-curatrice de l’exposition et conservatrice à la bibliothèque du Muséum national d’Histoire naturelle
  • Le jeudi 4 juillet, de 11h à 13h : « L’oiseau, tout un symbole ! », avec Jacques Cuisin, ingénieur de recherches au Muséum national d’Histoire naturelle

Inscrivez-vous ici 

 

PARTAGER